Coup de cœur de Johanne Morin

Violon solo assistant de l'Orchestre Métropolitain

Der Rosenkavalier (Le chevalier à la rose) de Richard Strauss

 

Ma rencontre avec cette œuvre :

Un coup de cœur d’interprète… J’ai joué en tournée (lors des concerts Bell) et endisqué la grande suite Der Rosenkavalier de Richard Strauss avec l’Orchestre des Conservatoires dirigé par Franz-Paul Decker, alors que j’avais 19 ans. J’étais au 2e pupitre des premiers violons et j’avais des petits solos. J’étais aussi aux premières loges pour savourer les solos du violon solo, me laisser emporter par la gestuelle du chef. Ce fut une tournée extraordinaire, la découverte d’un grand chef et d’une musique qui me donnait des frissons en jouant. Un état de grâce que j’ai retrouvé en rejouant l’œuvre avec Yannick Nézet-Séguin à Ottawa et Montréal en mai 2013 dans le cadre de concerts réunissant l’Orchestre Métropolitain et celui du Centre national des Arts d’Ottawa.

 

Mon passage préféré :

Le grand solo de violon vers la fin de l’œuvre, à environ 15 minutes 45 secondes. Après 9 mesures, le violon solo associé se joint à lui, en duo. Les frottements d’intervalles de secondes dans cette belle ligne mélodique me transportent! J’adore aussi le passage vers environ 7 minutes 10 secondes. Une merveilleuse transition orchestrale qui mène à l’extase de la mélodie des violons.

 

 

 

Écoutez bien et portez attention à :

La richesse harmonique de l’œuvre, l’expressivité des mélodies avec ses glissandos langoureux, le romantisme, l’univers créé. Imaginez une grande salle de bal, comme dans les contes de fées, avec un beau chevalier…

Orchestre : Gustav Mahler Jugendorchester
Chef : Daniele Gatti

 

 

Bonne écoute!

Après avoir remporté des premiers prix en violon et en musique de chambre au Conservatoire de musique de Montréal, ainsi qu’une première place au Concours de musique du Canada, Johanne Morin s’est perfectionnée deux ans à Londres auprès de José Luis Garcia, grâce à des bourses du Ministère des Affaires culturelles du Québec. Elle s’est produite sur de nombreuses scènes en Europe, en Asie et en
Amérique, lors de tournées avec l’Orchestre symphonique de Montréal et des ensembles de musique de chambre.

Violoniste surnuméraire pendant quelques années à l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, Johanne Morin y est devenue violon solo intérimaire en 1996, avant d’obtenir le poste d’assistante-violon solo en décembre 1997. Elle est aussi membre du Nouvel Ensemble Moderne et de l’Orchestre symphonique de Laval, en plus d’occuper le poste de premier violon solo assistant de l’Orchestre
Métropolitain. Elle enseigne également le violon à l’école secondaire Curé-Antoine-Labelle de Laval.

La Zone d’écoute est une initiative de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) en partenariat avec l’Orchestre Métropolitain. Avanafil (Stendra) online


Elle reflète la volonté de l’OM de rendre la musique symphonique toujours plus accessible. En s’associant à des partenaires tels que la Commission scolaire de Montréal, l’OM s’active à donner aux jeunes différentes occasions de vivre la musique grâce au volet L’OM pour les écoles.