Yannick Nézet-Séguin :

Chants de
louange

BERNSTEIN - MENDELSSOHN

Jérémie sait que le malheur s’en vient, personne ne l’écoute et l’inévitable se produit. Le prophète voit venir la destruction de Jérusalem et tente en vain d’avertir son peuple. Voilà l’émotion que Bernstein véhicule avec brio dans sa Symphonie no 1 « Jeremiah », constellée de chants liturgiques hébreux. Le désespoir du dernier mouvement, chanté par Karina Gauvin, est particulièrement bouleversant alors que c’est l’enthousiasme et l’exultation qui mènent la Symphonie no 2 de Mendelssohn, aussi appelée « Lobgesang », « chant de louange ». Conçue comme une symphonie-cantate, elle met en valeur le Chœur Métropolitain et les voix d’exception de Karina Gauvin, Myriam Leblanc et Andrew Staples.

 

Présenté dans le cadre du projet Artistes émergents RBC

Yannick Nézet-Séguin

Karina Gauvin

Myriam Leblanc

Andrew Staples

Chœur Métropolitain

2

juin
15h00

Lieu

Maison symphonique de Montréal

 
chef

Yannick Nézet-Séguin

soprano

Karina Gauvin

soprano

Myriam Leblanc

ténor

Andrew Staples

François A. Ouimet & Pierre Tourville, chefs de choeur

Chœur Métropolitain

Oeuvres

BERNSTEIN

Symphonie no 1 «Jeremiah»

MENDELSSOHN

Symphonie no 2 «Lobgesang»

  • Présenté par