Mendelssohn :

Les couleurs du
romantisme

Le magnifique Concerto pour violon n° 2 de Mendelssohn, interprété ici par Yukari Cousineau, violon solo de l’Orchestre Métropolitain, est l’un des plus beaux du répertoire. De retour d’un voyage en Écosse, les paysages gothiques et les brumes des Highlands ont inspiré au compositeur sa Symphonie n° 3, une œuvre épique dirigée par le jeune chef Kensho Watanabe. Magistrale ouverture de concert, La belle Mélusine est quant à elle empreinte de grâce et d’élégance.

Kensho Watanabe

5

novembre
19h30

Lieu

Maison symphonique de Montréal

10

décembre
19h30

Lieu

Ahuntsic (Première église évangélique arménienne)

10

décembre
19h30

Lieu

Verdun

10

décembre
19h30

Lieu

Rivière-des-Prairies

10

décembre
20h00

Lieu

Pointe-Claire

 
chef

Kensho Watanabe

violon

Yukari Cousineau

Oeuvres

Mendelssohn

Ouverture « La belle Mélusine »

Mendelssohn

Concerto pour violon n° 2

Mendelssohn

Symphonie n° 3 « Écossaise »