Joyce DiDonato & Yannick Nézet-Séguin 

Mozart-Bruckner

Élégance, richesse et agilité convergent dans la voix de Joyce DiDonato, particulièrement mise en valeur dans ces airs de Mozart tirés de La Clemenza di Tito. L’ouverture, très concise, débute par une introduction lente dont le caractère solennel s’apparente à celui de La Flûte enchantée. La bravoure et le courage animent Parto, parto, tandis que Non più di fiori, chanté au second acte par le personnage de Vitellia, fait entendre principalement le cor de basset, une sorte de clarinette alto à la sonorité particulièrement suave. L’histoire d’amour entre Yannick Nézet-Séguin, l’OM et Bruckner ne tarit pas, et tout le plaisir est pour le public. La Symphonie no 4 « Romantique » séduit par son habile orchestration qui donne la part du lion aux cuivres. Tantôt bucolique et tantôt chantante, tantôt chevaleresque et tantôt explosive, la symphonie complète à merveille ce délicieux concert.

Yannick Nézet-Séguin

Joyce DiDonato

17

novembre
19h30

Lieu

Maison symphonique de Montréal

 
chef

Yannick Nézet-Séguin

mezzo-soprano

Joyce DiDonato

Oeuvres

MOZART

La Clemenza di Tito : Ouverture

MOZART

La Clemenza di Tito : Parto, parto

MOZART

La Clemenza di Tito : Non piu di fiori

BRUCKNER

Symphonie no 4 « Romantique »