Brahms, Nielsen, Rachmaninov

Brahms- Nielsen-Rachmaninov

Du haut de ses 24 ans, le jeune Rachmaninov est impatient de composer sa première symphonie : une œuvre ample et éloquente, dans laquelle on reconnaît ponctuellement le motif mélodique du Dies irae, l’hymne des morts du chant grégorien. Nicolas Ellis, collaborateur artistique de l’OM, donne souffle à cette œuvre de contraste et de confrontation, fondamentalement russe. Le charme d’une belle mélodie, au violon de Yukari Cousineau, est irrésistible. Et c’est ce que propose le Concerto pour violon de Nielsen : simplicité, bonne humeur et mélodie enivrante. En début de concert, les Variations sur un thème de Haydn révèlent les délicates couleurs orchestrales de la musique de Brahms. 

Nicolas Ellis

Yukari Cousineau

8

mai
19h30

Lieu

Maison symphonique de Montréal

5

mai
19h30

Lieu

Saint-Laurent

6

mai
19h30

Lieu

Verdun 

7

mai
19h30

Lieu

Pierrefonds–Roxboro

9

mai
19h30

Lieu

Saint-Léonard 

 
chef et collaborateur artistique

Nicolas Ellis

violon

Yukari Cousineau

Oeuvres

BRAHMS

Variations sur un thème de Haydn

NIELSEN

Concerto pour violon

RACHMANINOV

Symphonie no 1