YANNICK NÉZET-SÉGUIN DIRIGE
LE CHANT DE LA TERRE

FUNG - MAHLER

De l’intime à l’universel, Le Chant de la terre de Gustav Mahler et Prayer de Vivian Fung transcendent les souffrances et les difficultés pour redonner voix au genre humain. Hautes en émotions, les œuvres au programme évoquent le deuil, la peur, l’espoir et l’émerveillement.

Mahler est frappé par une série de malédictions lorsqu’il entame la composition de sa neuvième œuvre symphonique. Coup sur coup, il perd sa fille, son poste à l’Opéra de Vienne et sa santé. C’est dans ce contexte qu’il livre, sur des poèmes d’origine chinoise, l’une de ses compositions les plus puissantes et personnelles, où brillent les solistes québécois Michèle Losier et Frédéric Antoun. Composée et créée pendant le confinement, Prayer transfigure les chants d’Hildegard von Bingen.

 

Consulter le programme du concert

Yannick Nézet-Séguin

Michèle Losier

Frédéric Antoun

20

septembre
13h00

Lieu

Maison symphonique de Montréal (COMPLET)

20

septembre
16h00

Lieu

Maison symphonique de Montréal (COMPLET)

2

octobre
14h00

Lieu

Webdiffusion (jusqu'au 9 octobre, 23 h 59)

 
Chef

Yannick Nézet-Séguin

Mezzo-soprano

Michèle Losier

Ténor

Frédéric Antoun

Oeuvres

FUNG

Prayer

MAHLER

Das Lied von der Erde, Le Chant de la terre (transcription : Schoenberg, Riehn)

  • Présenté par