Coup de cœur de Lise Beauchamp

Hautbois solo de l’Orchestre Métropolitain

La Symphonie n° 4 de Gustav Mahler

 

Ma rencontre avec cette œuvre…

J’ai découvert cette pièce en secondaire 4 ou 5. Mon grand frère Benoit (de six ans mon aîné) avait une très belle collection de disques vinyles. Il m’a fait découvrir plein de musique, pas juste classique, mais aussi pop (Harmonium, Supertramp) et jazz (Oscar Peterson, Dave Brubeck)… Il avait des goûts très éclectiques, et les partageait avec sa petite sœur! Chaque fois que j’entends ou que je joue la 4e de Mahler, je me retrouve à 16-17 ans, avec mon enthousiasme frémissant pour la vie et la musique!

 

Mon passage préféré :

Le tout début de la symphonie!  C’est tendre, c’est mystérieux…Puis les violons se mettent à jouer le thème, et on est transportés dans un monde magique, d’une beauté incroyable.

 

Lise Beauchamp, au centre.

 

 

 

Ma version préférée :

La version que mon frère avait était celle de Rafael Kubelik, sur Deutsche Grammophon, mais je vous invite à regarder la version de Claudio Abbado au Festival de Lucerne.

 

 

Bonne écoute!

Hautbois solo à l’Orchestre Métropolitain et à l’Orchestre Symphonique de Laval, Lise Beauchamp est considérée comme l’une des meilleures hautboïstes au Canada. Son jeu sensible et expressif est régulièrement salué par la critique. Elle fut également hautbois solo de l’Orchestre Philharmonique de la ville de Mexico en 1988.

Elle a étudié au Conservatoire de musique de Montréal sous la direction de Bernard Jean, obtenant son diplôme d’études supérieures et ses premiers prix en hautbois et en musique de chambre en 1985. Elle s’est ensuite perfectionnée auprès d’Elaine Douvas à la Juilliard School of Music de New York, y terminant sa maîtrise en 1990.

Pédagogue passionnée, elle enseigne depuis plus de vingt ans au Conservatoire de musique de Montréal. Elle a aussi enseigné à la faculté de musique de l’Université de Montréal de 1995 à 2016. Depuis 2015, elle est professeure invitée à l’Académie de musique et de danse du Domaine Forget.

La Zone d’écoute est une initiative de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) en partenariat avec l’Orchestre Métropolitain. Avanafil (Stendra) online


Elle reflète la volonté de l’OM de rendre la musique symphonique toujours plus accessible. En s’associant à des partenaires tels que la Commission scolaire de Montréal, l’OM s’active à donner aux jeunes différentes occasions de vivre la musique grâce au volet L’OM pour les écoles.