Karina Gauvin et

Les Illuminations

Elgar-Britten-Prokofiev

De retour après un passage remarqué au podium de l’OM, le chef Nicholas Carter dirige un programme tout en lumière. Elgar affirmait que les cours d’eau, les collines, les montagnes et le bleu de la Méditerranée lui avaient non seulement inspiré l’ouverture de concert In the South (Alassio), mais qu’ils la lui avaient pratiquement dictée. Une carte postale ensoleillée qui livre toutes les couleurs orchestrales de cet amusant tableau. Dans Les Illuminations de Britten sur des poèmes de Rimbaud, Karina Gauvin révèle toute l’expressivité de sa voix et toute l’ambiguïté et l’euphorie de ce cycle de mélodies. En pleine possession de ses moyens, Prokofiev compose une Symphonie no 5 virtuose et éloquente, agréable et facile d’approche pour le public. Avec beaucoup d’optimisme et une petite touche de sarcasme, elle rappelle tantôt Mahler, tantôt son propre Cendrillon. 

Nicholas Carter

Karina Gauvin

12

décembre
19h30

Lieu

Maison symphonique de Montréal

10

décembre
19h30

Lieu

Pierrefonds–Roxboro

11

décembre
19h30

Lieu

Verdun 

13

décembre
19h30

Lieu

Mercier–Hochelaga-Maisonneuve (Maison de la culture Mercier)

14

décembre
14h00

Lieu

Saint-Léonard 

 
chef

Nicholas Carter

soprano

Karina Gauvin

Oeuvres

ELGAR

In the South (Alassio)

BRITTEN

Les Illuminations

PROKOFIEV

Symphonie no 5

  • Présenté par