BLAKE POULIOT ET
YANNICK NÉZET-SÉGUIN

BARBER - CHOSTAKOVITCH

Qu’est-ce qui vient après la guerre ? Le finale ambigu et tout en douceur de la Symphonie n° 8 de Chostakovitch semble nous laisser sur cette question. Terrifiante et torturée, cette symphonie n’exprime ni la bravoure ni les victoires. Sous la direction éclairée de Yannick Nézet-Séguin, elle dépeint plutôt la souffrance et l’absurdité des conflits armés.

Nul ne fait chanter le violon comme Barber. Le soliste en résidence Blake Pouliot livre l’un des plus beaux concertos pour violon du répertoire, composé au tout début de la Seconde Guerre mondiale. Par ses mélodies chantantes, son touchant solo de hautbois et son tourbillon final, le Concerto pour violon de Barber apporte un vent d’optimisme au programme, aux côtés de la magistrale Symphonie n° 8 de Chostakovitch.

Yannick Nézet-Séguin

Blake Pouliot (soliste en résidence)

21

février
15h00

Lieu

Maison symphonique de Montréal

20

février
19h30

Lieu

Saint-Léonard

 
Chef

Yannick Nézet-Séguin

Violon

Blake Pouliot (soliste en résidence)

Oeuvres

BARBER

Concerto pour violon

CHOSTAKOVITCH

Symphonie n° 8