AVANT LE CONCERT

Préparez-vous à nos concerts virtuels ou poursuivez votre expérience grâce à nos contenus.

Présenté par logo-td Disponible sur logo-grammophon
icon-list Procédure d'achat

Procédure d’achat sur la plateforme
DG Stage en cinq étapes simples.

Introduction – Yannick Nézet-Séguin

L’été de Beethoven un grand rendez-vous musical

Yannick Nézet-Séguin, directeur artistique et chef de l’Orchestre Métropolitain, vous convie à cette série de concerts inédits, enregistrés à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal.

L’été de Beethoven (1/4) – Symphonies nos 2 et 4

Causerie préconcert – Symphonie no 2

Causerie préconcert – Symphonie no 4

Ce concert n’est plus disponible

Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin

Beethoven compose sa deuxième symphonie alors qu’il se résigne : sa surdité est incurable. Mais ce qu’on y entend, c’est l’éclat, la lumière, l’énergie d’un artiste qui sait qu’il a tout à donner, et désormais rien à perdre.

Raffinée et sublime, la quatrième symphonie ne manque pas d’impressionner par son exceptionnelle démonstration d’inspiration et de maîtrise.

L’été de Beethoven (2/4) – Symphonies nos 5 et 6

Causerie préconcert – Symphonie no 5

Causerie préconcert – Symphonie no 6

Ce concert n'est plus disponible

Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin

Pa-pa-pa-pam : quatre notes qui symbolisent le style symphonique de Beethoven. Au-delà de l’introduction de la cinquième symphonie, poignante et célèbre, Beethoven entraîne l’auditeur dans un torrent complexe mais limpide, comme une excitante montagne russe.

Dans la sixième symphonie, intitulée Pastorale, on suit Beethoven, marcheur notoire et enthousiaste, à la découverte de ruisseaux, fêtes de villages, orages et chants de bergers.

L’été de Beethoven (3/4) – Symphonies nos 7 et 8

Causerie préconcert – Symphonie no 7
À VENIR

Causerie préconcert – Symphonie no 8
À VENIR

Achetez votre billet sur DG Stage

Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin

Imposante et majestueuse, la septième symphonie est faite de coups de tonnerre, de sombres passages, de mélodies folkloriques et d’éclats de lumière.

Si l’on est parfois tenté de qualifier la huitième symphonie de légère, ses frictions harmoniques, son absence de mouvement lent et son volumineux dernier mouvement en font plutôt une œuvre expérimentale.

L’été de Beethoven (4/4) – Symphonies nos 1 et 3

Causerie préconcert – Symphonie no 1
À VENIR

Causerie préconcert – Symphonie no 3
À VENIR

Achetez votre billet sur DG Stage

Sous la direction de Yannick Nézet-Séguin

Bouleverser sans bousculer n’est pas chose facile. La première symphonie de Beethoven s’inscrit dans la tradition classique, mais avec des contrastes et une certaine insolence qui laissent présager la révolution à venir.

Deux accords, fiers et braves, brisent le silence pour donner le ton de la grandiose troisième symphonie « Eroica », à la fois cathartique et mobilisatrice.

Partenaires publics