L’Orchestre Métropolitain

Ambassadeur culturel majeur du Québec, l’Orchestre Métropolitain de Montréal prend un pari audacieux dès sa fondation en 1981 : celui de tisser un lien avec le public afin de faire rayonner la musique symphonique. Fort de cette relation privilégiée, en plus de ses concerts et ses enregistrements, l’ensemble jouit d’une réputation internationale des plus enviables.

 

Depuis son arrivée à la direction artistique de l’Orchestre en 2000, Yannick Nézet-Séguin sait développer et entretenir une complicité hors du commun avec les musiciens, laquelle n’est pas étrangère au succès, à la longévité et à la renommée croissante de l’OM.

Guidé par sa quête constante d’excellence, l’Orchestre Métropolitain s’engage à faire vivre la musique symphonique de façon innovante, créative et sans compromis. Sa programmation audacieuse, mise en valeur par des musiciens formés au Québec, fait de l’Orchestre un joueur marquant de la scène symphonique.

Chaque année, l’Orchestre Métropolitain présente une cinquantaine de concerts qui font vibrer la Maison symphonique de Montréal et qui, grâce à la collaboration avec le Conseil des arts de Montréal, résonnent bien au-delà du Quartier des spectacles, dans une dizaine d’arrondissements de la métropole. Partageant sa passion pour la musique classique avec les gens de tous les milieux, l’Orchestre se démarque par la vitalité de son volet Jeunes Mélomanes et multiplie les initiatives éducatives.

 

L’OM accueille des artistes de grand renom, tels Renée Fleming, Hélène Grimaud, Marie-Nicole Lemieux, Jan Lisiecki, Andreas Ottensamer, Bryn Terfel et Rolando Villazón. Fier de travailler avec des musiciens et des interprètes de tous les horizons, l’Orchestre est au cœur des festivités entourant le 375e anniversaire de la ville de Montréal en 2017. Il collabore par ailleurs étroitement avec plusieurs compagnies, dont l’Opéra de Montréal.

Récipiendaire de nombreux prix nationaux, l’Orchestre Métropolitain doit notamment sa renommée internationale à sa vingtaine d’enregistrements, plusieurs endisqués sous l’étiquette canadienne ATMA Classique. Son cycle des symphonies de Bruckner, dont l’intégrale paraîtra au printemps 2018, démontre tant l’audace que l’excellence de l’Orchestre. Rappelons que c’est en compagnie des chanteurs Rolando Villazón et Ildar Abdrazakov que l’ensemble enregistre son premier disque chez Deutsche Grammophon en 2016.

À l’automne 2017, l’Orchestre Métropolitain entreprend sa toute première tournée outre-mer, avec son chef Yannick Nézet-Séguin, afin de rencontrer le public européen.